Contacter le service client garantie MASTERCARD

Faire une demande de prise en charge de garantie constructeur ou d’une extension de garantie pour VILLAVERDE avec l’ensemble des informations de contact comme : numéro de téléphone, page du site dédié à la garantie, chat, horaires d’ouverture, pages facebook @MastercardFrance etc…

Garantie MASTERCARD

Garantie MASTERCARD par téléphone

Vous rencontrez un problème avec votre objet ou service ? Contacter la garantie MASTERCARD.

Disponibilité du service de mise en relation avec MASTERCARD pour une garantie de produit : 

Service client pour une garantie DISPONIBLE


Prise en charge de la garantie d’un produit ou objet MASTERCARD :

    • Informations sur la garantie ou durée d’un produit MASTERCARD
    • Problèmes fonctionnels avec le produit / service MASTERCARD
    • Garantie MASTERCARD car le produit est cassé ou ne fonctionne pas pour vous (HS)

Informations MASTERCARD sur leur page Facebook. Vous trouverez sur cette page Mastercard les informations de la marque MASTERCARD qui propose des services dans des catégories ci-dessous :

Catégories

Produit/service

 

Site web

 

Santé/beauté

 

 

L’adresse de la page Facebook est https://fr-fr.facebook.com/MastercardFrance/

Dernière mise à jours des informations sur cette page : 

  • Pseudo : @MastercardFrance
  • Nombre de fans : 15975072

Site internet MASTERCARD

Demandez des informations sur votre besoin de demande de garantie sur le site  https://www.mastercard.fr/fr-fr.html

Informations sur le site pour MASTERCARD sur www.mastercard.fr

 

Mastercard France | Une entreprise mondiale de technologie et de solutions de paiement

 

Mastercard est un pionnier mondial de l'innovation et de la technologie de paiement, connectant des milliards de consommateurs, d'émetteurs et d'entreprises.

Questions dédié aux garanties MASTERCARD

Retrouvez les questions posées à @MastercardFrance au sujet de la garantie :

Description des services et produits MASTERCARD

Historique de la société MASTERCARD ? Quels services MASTERCARD proposes aux consommateurs ou entreprises ? Les types de produits ou produits principaux de Mastercard

Histoire de MasterCard

Les banques à l’origine de MasterCard étaient la United California Bank (devenue First Interstate Bank, puis fusionnée avec la Wells Fargo Bank), la Wells Fargo, la Crocker National Bank (également fusionnée avec la Wells Fargo) et la Bank of California (fusionnée avec la Union Bank of California). Robert Leavelle, premier vice-président de la Farmer’s & Merchants Bank de Long Beach, en Californie, ainsi que son fils Martin Leavelle, ont créé l’image graphique à partir des deux cercles superposés avec le titre Master Charge superposé au centre du logo. Cette création s’inscrit dans le cadre d’une initiative de l’Independent Banker’s Association.

  • En 1966, le groupe de banques californiennes susmentionné a formé l’Interbank Card Association (ICA). Avec l’aide de la Marine Midland Bank de New York, aujourd’hui HSBC Bank USA, ces banques se sont associées à l’ICA pour créer « Master Charge : The Interbank Card ». La carte a reçu une impulsion importante en 1969, lorsque la First National City Bank s’est jointe à elle, fusionnant sa carte propriétaire Everything Card avec Master Charge.
  • En 1968, MasterCard International et Eurocard ont conclu une alliance stratégique, qui a permis à MasterCard d’accéder au marché européen et à Eurocard d’être acceptée sur le réseau MasterCard. Le système de carte Access du Royaume-Uni a rejoint l’alliance MasterCard/Eurocard en 1972.
  • En 1979, « Master Charge : The Interbank Card » a été rebaptisée simplement « MasterCard ». Au début des années 1990, MasterCard a ensuite racheté la carte BritishAccess et le nom Access a été abandonné. En 2002, MasterCard International a fusionné avec Europay International SA, une autre grande association d’émetteurs de cartes de crédit, qui a émis pendant de nombreuses années des cartes sous le nom d’Eurocard (carte de paiement).
  • En 2006, MasterCard International a subi un autre changement de nom, devenant MasterCard Worldwide. Ce changement a été effectué afin de suggérer une échelle d’opérations plus globale. En outre, la société a introduit un nouveau logo d’entreprise en ajoutant un troisième cercle aux deux qui avaient été utilisés dans le passé (le logo familier de la carte, qui ressemble à un diagramme de Venn, reste inchangé). Un nouveau slogan d’entreprise a été introduit en même temps : « Le cœur du commerce ».
  • En 2010, MasterCard a élargi son offre de commerce électronique avec l’acquisition de DataCash, un fournisseur de traitement des paiements et de gestion des fraudes et des risques basé au Royaume-Uni.
  • En 2012, MasterCard a annoncé l’expansion de son programme de paiements mobiles sans contact, notamment sur les marchés du Moyen-Orient.
  • En 2014, MasterCard a acquis la société Pinpoint, leader australien de la gestion de programmes de récompenses, pour un montant non divulgué.

INTRODUCTION EN BOURSE

La société, qui avait été organisée comme une coopérative de banques, a fait une première offre publique le 25 mai 2006 à 39,00 USD. L’action est négociée à la Bourse de New York sous le symbole MA.

Litiges

Poursuite antitrust par des opérateurs de guichets automatiques

MasterCard, ainsi que Visa, ont été poursuivies dans le cadre d’un recours collectif par des opérateurs de guichets automatiques, qui affirment que les règles des réseaux de cartes de crédit fixent effectivement les frais d’accès aux guichets automatiques. Le procès prétend qu’il s’agit d’une restriction du commerce en violation de la loi fédérale. La plainte a été déposée par le National ATM Council et des opérateurs indépendants de guichets automatiques. Plus précisément, il est allégué que les règles de réseau de MasterCard et de Visa interdisent aux opérateurs de GAB d’offrir des prix plus bas pour les transactions sur les réseaux de débit par code PIN qui ne sont pas affiliés à Visa ou MasterCard. L’action en justice indique que cette fixation des prix augmente artificiellement le prix payé par les consommateurs pour l’utilisation des GAB, limite les revenus des opérateurs de GAB et viole l’interdiction des restrictions déraisonnables du commerce prévue par le Sherman Act.

Fixation du prix des frais d’utilisation des cartes de débit

MasterCard et Visa ont payé environ 3 milliards de dollars de dommages et intérêts à la suite d’une action collective intentée par Hagens Berman en janvier 1996. Le litige cite plusieurs géants de la vente au détail comme plaignants, notamment Wal-Mart, Sears, Roebuck & Co. et Safeway.

Règlement antitrust avec le ministère de la Justice des États-Unis

En octobre 2010, Visa et MasterCard ont conclu un règlement avec le ministère de la Justice des États-Unis dans une autre affaire antitrust. Les sociétés ont accepté de permettre aux commerçants affichant leurs logos de refuser certains types de cartes (car les commissions d’interchange sont différentes) ou d’offrir aux consommateurs des réductions pour l’utilisation de cartes moins chères.

Litige antitrust concernant les commissions d’interchange des cartes de paiement et les remises aux commerçants

Le 27 novembre 2012, un juge fédéral a rendu une ordonnance accordant une approbation préliminaire à une proposition de règlement d’un recours collectif intenté en 2005 par des commerçants et des associations commerciales contre MasterCard, Visa et de nombreux émetteurs de cartes de crédit. Le procès a été intenté en raison de la fixation des prix et d’autres pratiques commerciales anticoncurrentielles employées par MasterCard et Visa. Une majorité de plaignants nommés ont fait objection et ont promis de se retirer du règlement. Les opposants s’opposent aux dispositions qui empêcheraient de futures poursuites et même les commerçants de se retirer de parties importantes du règlement proposé. Stephen Neuwirth, un avocat représentant Home Depot, a déclaré : « Il est tellement évident que Visa et MasterCard étaient prêts à effectuer un paiement important en raison de l’étendue des décharges accordées. Tout cela n’est qu’un quiproquo et les commerçants comme Home Depot se voient refuser la possibilité de se retirer de ce quiproquo et de dire que c’est une mauvaise affaire. »

Les plaignants allèguent que Visa, MasterCard et les principaux émetteurs de cartes de crédit ont participé à une conspiration visant à fixer à des niveaux artificiellement élevés les commissions d’interchange, également appelées « swipe fees », qui sont facturées aux commerçants pour le privilège d’accepter les cartes de paiement. Dans leur plainte, les plaignants affirment également que les défendeurs empêchent injustement les commerçants d’encourager les clients à utiliser des formes de paiement moins coûteuses, telles que les cartes, l’argent liquide et les chèques.

Le règlement prévoit l’équivalent en espèces d’une réduction de 10 points de base (0,1 %) des frais d’utilisation des cartes bancaires facturés aux commerçants pendant une période de huit mois. Cette période de huit mois commencerait probablement au milieu de l’année 2013. La valeur totale du règlement sera d’environ 7,25 milliards de dollars. »

  • MASTERCARD fait partie de l’index : M
  • MASTERCARD fait partie de la catégorie : Produit/service

KD : 6

 24h/24, 7j/7