Contacter le service client garantie BLABLACAR

Faire une demande de prise en charge de garantie constructeur ou d’une extension de garantie pour VILLAVERDE avec l’ensemble des informations de contact comme : numéro de téléphone, page du site dédié à la garantie, chat, horaires d’ouverture, pages facebook @blablacar.fr etc…

Garantie BLABLACAR

Garantie BLABLACAR par téléphone

Vous rencontrez un problème avec votre objet ou service ? Contacter la garantie BLABLACAR.

Disponibilité du service de mise en relation avec BLABLACAR pour une garantie de produit : 

Service client pour une garantie DISPONIBLE
APPELER au 0890248809 * 0890248809 0,80 € / min

*Disponibilité : 7j/7 et 24h/24

 
 

Prise en charge de la garantie d’un produit ou objet BLABLACAR :

    • Informations sur la garantie ou durée d’un produit BLABLACAR
    • Problèmes fonctionnels avec le produit / service BLABLACAR
    • Garantie BLABLACAR car le produit est cassé ou ne fonctionne pas pour vous (HS)

Informations BLABLACAR sur leur page Facebook. Vous trouverez sur cette page BlaBlaCar les informations de la marque BLABLACAR qui propose des services dans des catégories ci-dessous :

Catégories

Site web tourisme et attractions locales

 

Page d’application

 

Agence de voyages

 

 

L’adresse de la page Facebook est https://fr-fr.facebook.com/blablacar.fr

Dernière mise à jours des informations sur cette page : 

  • Pseudo : @blablacar.fr
  • Nombre de fans : 4727410

Site internet BLABLACAR

Demandez des informations sur votre besoin de demande de garantie sur le site  https://www.blablacar.fr/

Informations sur le site pour BLABLACAR sur www.blablacar.fr

 

blablacar.fr

 

Description du site www.blablacar.fr pour garantie

Questions dédié aux garanties BLABLACAR

Retrouvez les questions posées à @blablacar.fr au sujet de la garantie :

Description des services et produits BLABLACAR

Historique de la société BLABLACAR ? Quels services BLABLACAR proposes aux consommateurs ou entreprises ? Les types de produits ou produits principaux de BlaBlaCar

Histoire de BlaBlaCar

BlaBlaCar est une application de covoiturage pour les trajets longue distance et un acteur majeur en France. L’entreprise a racheté Ouibus, une compagnie de bus française, et propose désormais sur sa plateforme des trajets en bus qui entrent en concurrence directe avec les trajets en covoiturage.

BlaBlaCar, dont le nom de société est Comuto, a été fondé en 2006 en France. Aujourd’hui, l’entreprise détient 95 % du marché du covoiturage en France. L’entreprise est présente dans plus de 20 pays en Europe et dans les pays émergents. Le nombre de voyageurs est d’environ 25 millions de personnes par trimestre. Jusqu’à la récente épidémie de coronavirus, l’entreprise était prospère et faisait des bénéfices.

BlaBlaCar est une application de consommateur à consommateur qui met en relation des conducteurs et des clients. Pour les conducteurs, comme le souligne l’entreprise, c’est un moyen de réduire le coût de leur voyage, mais pas de gagner de l’argent. Le chauffeur publie un trajet sur l’application. Ensuite, les clients peuvent rechercher un trajet et trouver des conducteurs qui programment un trajet similaire dans les jours à venir. Les algorithmes de BlaBlaCar aident les deux parties à trouver une prise en charge, un lieu de dépose et un tarif équitable. L’entreprise prend une commission sur la transaction (environ 11 %), qui est versée par le client à BlaBlaCar, qui paie ensuite le chauffeur. La plupart des trajets sont principalement compris entre 80 et 600 km (50-370 miles).

La société a commencé en tant que business to business en fournissant des services de plateforme de covoiturage aux entreprises, puis a rapidement construit sa propre plateforme. Aujourd’hui, l’entreprise étend à nouveau ses activités aux services en proposant une assurance automobile conçue pour le covoiturage et a racheté une compagnie de bus. Quelles sont les forces et les limites de leur plateforme qui pourraient expliquer le succès et la stratégie de BlaBlaCar ?

Le succès de BlaBlaCar repose sur un fort effet de réseau transversal et sur la confiance entre les utilisateurs. Le coût des utilisateurs supplémentaires est négligeable.

Plus un utilisateur (conducteur ou invité) reçoit de commentaires positifs, plus il a de chances d’être accepté pour son prochain voyage. Les personnes sont également invitées à créer un petit profil et doivent préciser à quel point elles sont bavardes (c’est de là que vient le nom de l’entreprise). Pour construire ce réseau, l’entreprise a commencé sans frais. Lorsqu’elle a rassemblé un nombre suffisant d’utilisateurs, elle a introduit un abonnement mensuel. En tant qu’utilisateur actif de la plateforme, la direction de BlaBlaCar s’est rendu compte qu’il était plus judicieux de facturer des frais de transaction, car la plupart des utilisateurs n’utilisaient la plateforme qu’occasionnellement, pour un week-end ou un voyage de vacances. En raison de ce cas d’utilisation, on peut s’attendre à ce que le taux de désintermédiation soit faible.

Pour éviter d’être copié par d’autres entreprises et de devoir faire face au multi-homing, BlaBlaCar a beaucoup investi pour améliorer ses algorithmes qui apporteraient une valeur ajoutée à sa plateforme. De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées pour trouver automatiquement des lieux de prise en charge et de dépose qui satisfont les deux parties. Ils ont également ajouté la possibilité de segmenter un trajet. Un utilisateur peut n’effectuer qu’une partie d’un trajet. Ainsi, un chauffeur peut prendre en charge plus d’utilisateurs, ce qui lui permet d’augmenter le taux d’occupation de sa voiture.

Le réseau est composé de grands clusters de la taille d’un pays (car les trajets sont effectués à l’intérieur et à l’extérieur d’un pays). Cette architecture de réseau est une force pour BlaBlaCar lorsqu’elle est établie dans un pays, mais un défi pour elle lorsqu’elle veut entrer dans un nouveau pays. Leur stratégie pour entrer dans un pays est de construire d’abord le réseau, en attirant les utilisateurs et les conducteurs sans frais. La société a découvert que son modèle commercial n’était pas adapté à certains pays, comme la Turquie, où les gens dépendent beaucoup de l’argent liquide.

La plus grande menace et la plus grande concurrence pour BlaBlaCar sont tous les autres types de transport à bas prix, car ils répondent à la même tâche à accomplir pour les clients. La SNCF, la compagnie ferroviaire nationale française, est entrée dans le domaine du transport à bas prix en mettant en place le train à bas prix Ouigo, en 2013 et les bus Ouibus, en 2012. BlaBlaCar est également entré dans le domaine des bus en commençant à fournir des algorithmes de gestion de flotte pour des dépôts et des ramassages flexibles. Ils ont finalement racheté la majorité de Ouibus en 2018.

Maintenant, Ouibus (dont le nom va passer à BlaBlaBus) est intégré à l’application BlaBlaCar. On peut faire un parallèle avec le cas d’Amazon, abordé en cours, qui remplace les vendeurs tiers à succès. BlaBlaCar va-t-il utiliser Ouibus pour remplacer petit à petit les chauffeurs pour certains trajets ? BlaBlaCar a beaucoup appris sur les habitudes des voyageurs, les trajets à forte demande, les lieux de prise en charge et de dépose. BlaBlaCar pourrait alors envoyer des bus flexibles pour accueillir de nombreux clients en même temps et réduire les coûts des voyages. À l’avenir, les chauffeurs pourraient avoir du mal à trouver un client pour un voyage très demandé.

  • BLABLACAR fait partie de l’index : B
  • BLABLACAR fait partie de la catégorie : Site web tourisme et attractions locales

KD :