Contacter le service client garantie AON

Faire une demande de prise en charge de garantie constructeur ou d’une extension de garantie pour VILLAVERDE avec l’ensemble des informations de contact comme : numéro de téléphone, page du site dédié à la garantie, chat, horaires d’ouverture, pages facebook @Aonplc etc…

Garantie AON

Garantie AON par téléphone

Vous rencontrez un problème avec votre objet ou service ? Contacter la garantie AON.

Disponibilité du service de mise en relation avec AON pour une garantie de produit : 

Service client pour une garantie DISPONIBLE
APPELER au 0890248809 * 0890248809 0,80 € / min

*Disponibilité : 7j/7 et 24h/24

 
 

Prise en charge de la garantie d’un produit ou objet AON :

    • Informations sur la garantie ou durée d’un produit AON
    • Problèmes fonctionnels avec le produit / service AON
    • Garantie AON car le produit est cassé ou ne fonctionne pas pour vous (HS)

Informations AON sur leur page Facebook. Vous trouverez sur cette page Aon les informations de la marque AON qui propose des services dans des catégories ci-dessous :

Catégories

Service financier

 

Équipe sportive

 

Commerce de détail

 

 

L’adresse de la page Facebook est https://fr-fr.facebook.com/Aonplc/

Dernière mise à jours des informations sur cette page : 

  • Pseudo : @Aonplc
  • Nombre de fans : 39838

Site internet AON

Demandez des informations sur votre besoin de demande de garantie sur le site  https://monportailsante.aon.fr/aonadp/

Informations sur le site pour AON sur monportailsante.aon.fr

 

Espace santé Aon - aon.fr/sante

 

Bienvenue sur votre espace personnel et sécurisé Aon. Accédez à votre espace santé et à vos services digitalisés en entrant votre identifiant et votre mot de passe.

Questions dédié aux garanties AON

Retrouvez les questions posées à @Aonplc au sujet de la garantie :

Description des services et produits AON

Historique de la société AON ? Quels services AON proposes aux consommateurs ou entreprises ? Les types de produits ou produits principaux de Aon

Histoire d’Aon

  1. La mère de W. Clement Stone a acheté une petite agence d’assurance à Detroit et, en 1918, a fait entrer son fils dans l’entreprise. M. Stone vendait des assurances accident à bas prix et à faibles prestations, souscrivant et émettant des polices sur place. L’année suivante, il a fondé sa propre agence, la Combined Registry Co.

Au début de la Grande Dépression, M. Stone a réduit ses effectifs et amélioré la formation. Contraint par la maladie respiratoire de son fils de passer l’hiver dans le Sud, Stone s’installe en Arkansas et au Texas. En 1939, il a acheté American Casualty Insurance Co. de Dallas, au Texas. Cette société a été consolidée avec d’autres achats pour devenir la Combined Insurance Co. of America en 1947. La société a poursuivi son activité dans les années 1950 et 1960, en continuant à vendre des polices d’assurance maladie et accident. Dans les années 1970, Combined s’est développée à l’étranger malgré le fait qu’elle ait été durement touchée par la récession.

En 1982, après 10 ans de stagnation sous Clement Stone Jr, l’aîné Stone, alors âgé de 79 ans, a repris le contrôle jusqu’à ce que la réalisation d’une fusion avec Ryan Insurance Co. lui permette de transférer le contrôle à Patrick Ryan. Ryan, fils d’un concessionnaire Ford du Wisconsin, avait créé sa société en tant qu’assureur de crédit automobile en 1964. En 1976, la société a acheté les unités de courtage d’assurance du conglomérat Esmark. Ryan se concentre sur le courtage d’assurance et ajoute des produits d’assurance plus haut de gamme. Il a également réduit le personnel et pris d’autres mesures de réduction des coûts, et en 1987, il a changé le nom de Combined en Aon. En 1992, il a acheté le courtier d’assurance néerlandais Hudig-Langeveldt. En 1995, la société vend ses dernières participations dans l’assurance-vie directe à General Electric pour se concentrer sur le conseil[3]. L’année suivante, elle commence à offrir des polices d’assurance contre les prises de contrôle hostiles aux petites et moyennes entreprises.

Aon a construit une présence mondiale par le biais d’achats. En 1997, elle a acheté The Minet Group, ainsi que le courtier en assurances Alexander & Alexander Services, Inc. dans le cadre d’une opération qui a fait d’Aon (temporairement) le plus grand courtier en assurances du monde. L’entreprise n’a fait aucun achat aux États-Unis en 1998, mais a doublé sa base d’employés en achetant notamment le plus grand courtier d’assurance de détail d’Espagne, Gil y Carvajal, et en créant Aon Korea, la première entreprise non coréenne de ce type [clarification nécessaire] à obtenir une licence dans ce pays.

En réponse aux demandes du secteur, Aon a annoncé sa nouvelle politique de divulgation des frais en 1999, et la société s’est réorganisée pour se concentrer sur l’achat de sociétés d’assurance de particuliers et pour intégrer ses acquisitions. Cette année-là, elle a acheté le Nikols Sedgwick Group, une société d’assurance italienne, et a créé RiskAttack (avec Zurich US), une société d’analyse des risques et de gestion financière destinée aux entreprises technologiques. Le coût de l’intégration de ses nombreux achats a toutefois grevé les bénéfices en 1999.

Malgré ses difficultés, en 2000, Aon a acheté les activités d’assurance accident et maladie de Reliance Group, ainsi que Actuarial Sciences Associates, une société de conseil en rémunération et avantages sociaux. Plus tard dans l’année, cependant, la société a décidé de réduire de 6 % ses effectifs dans le cadre d’un effort de restructuration. En 2003, la société a vu ses revenus augmenter, principalement en raison des hausses de tarifs dans le secteur de l’assurance. Cette même année, Endurance Specialty, une société de souscription basée aux Bermudes qu’Aon a aidé à créer en novembre 2001 avec d’autres investisseurs, est entrée en bourse. L’année suivante, Aon a vendu la plupart de ses participations dans Endurance.

À la fin de l’année 2007, Aon a annoncé le désinvestissement de ses activités de souscription. L’entreprise a ainsi vendu ses deux principales filiales de souscription : Combined Insurance Company of America (acquise par ACE Limited pour 2,4 milliards de dollars) et Sterling Life Insurance Company (achetée par le groupe Munich Re pour 352 millions de dollars). La faible marge et l’intensité capitalistique du secteur de la souscription ont été la principale raison de la décision de l’entreprise de se séparer de ses activités. Une fois cette opération achevée, Aon a porté son attention sur l’expansion de ses capacités de courtage et de conseil.

Cette stratégie de croissance s’est concrétisée en novembre 2008 lorsqu’Aon a annoncé l’acquisition de l’intermédiaire en réassurance et conseiller en capital Benfield Group Limited pour 1,75 milliard de dollars. Cette acquisition a renforcé les capacités de courtage de l’entreprise, faisant d’Aon l’un des principaux acteurs du secteur du courtage en réassurance.

En 2010, Aon a réalisé sa plus importante acquisition à ce jour en achetant Hewitt Associates pour 4,9 milliards de dollars. Outre le fait qu’elle a considérablement renforcé les capacités d’Aon en matière de conseil en ressources humaines et qu’elle a permis à l’entreprise d’entrer dans le secteur de l’externalisation des processus d’entreprise, cette opération a ajouté 23 000 collègues et plus de 3 milliards de dollars de revenus.

En janvier 2012, Aon a annoncé que son siège social serait déplacé de Chicago à Londres.

Le 10 février 2017, Aon a annoncé qu’elle vendait son activité d’externalisation des avantages sociaux des employés à la société de capital-investissement The Blackstone Group pour 4,8 milliards de dollars américains (3,8 milliards de livres sterling).

En février 2020, Aon a nommé Eric Andersen au poste de président d’Aon après que le coprésident Michael O’Connor a quitté l’entreprise pour saisir de nouvelles opportunités. Il rendra compte à Greg Case, le PDG de l’entreprise.

En juin 2020, Aon a annoncé qu’elle prévoyait de rembourser la réduction temporaire de 20 % du salaire de 70 % des employés qui avait été publiée dans une déclaration en avril 2020 concernant la pandémie COVID-19. Le 30 juin 2020, Aon a annoncé qu’elle rembourserait le personnel dans son intégralité, plus 5 % du montant retenu.

En juin 2020 : Willis Towers Watson a convoqué ses actionnaires à deux réunions pour discuter de son acquisition avec Aon pour le 26 août 2020. Il a été révélé que le ministère américain de la Justice a demandé plus d’informations sur l’opération en vertu des règles antitrust.

Les attentats du 11 septembre

Les bureaux d’Aon à New York se trouvaient aux 92e et 98e-105e étages de la tour sud du World Trade Center au moment des attentats du 11 septembre. Lorsque la tour Nord a été frappée par le vol 11 d’American Airlines à 8 h 46, les employés ont commencé à évacuer les étages supérieurs de la tour Sud. L’évacuation des bureaux d’Aon s’est déroulée rapidement, puisque 924 des quelque 1 100 employés d’Aon présents à ce moment-là ont réussi à évacuer le bâtiment avant que le vol 175 d’United Airlines ne le percute vingt étages plus bas, à 9 h 3.

Beaucoup, cependant, n’ont pas réussi à sortir du bâtiment à temps. En conséquence, 176 employés d’Aon ont été tués lorsque la tour s’est effondrée à 9 h 59.

Enquête Spitzer

En 2004-2005, Aon, ainsi que d’autres courtiers, dont Marsh & McLennan et Willis, ont fait l’objet d’une enquête réglementaire menée par le procureur général de New York, Eliot Spitzer, et d’autres procureurs généraux d’État. La pratique des paiements des compagnies d’assurance aux courtiers (connus sous le nom de commissions conditionnelles) était en cause. On pensait que ces paiements entraînaient un conflit d’intérêts, en influençant les décisions des courtiers au nom des compagnies d’assurance plutôt que des clients. Au printemps 2005, sans reconnaître aucune faute, Aon a accepté un règlement de 190 millions de dollars, payable sur 30 mois.

Violation de la réglementation britannique

En janvier 2009, Aon s’est vu infliger une amende de 5,69 millions de livres sterling au Royaume-Uni par la Financial Services Authority, qui a déclaré que l’amende était liée à l’insuffisance des contrôles de la société en matière de corruption, affirmant qu’entre le 14 janvier 2005 et le 30 septembre 2007, Aon n’avait pas évalué correctement les risques liés à ses relations avec des entreprises et des particuliers étrangers. L’Autorité n’a pas constaté que de l’argent avait effectivement été versé à des organisations illégales. Aon a bénéficié d’une réduction de 30 % du montant de l’amende en raison de sa coopération avec l’enquête. Aon a déclaré que sa conduite n’était pas délibérée, ajoutant qu’elle avait depuis « considérablement renforcé et amélioré ses contrôles concernant le recours à des tiers ».

Violations de la loi américaine sur les pratiques de corruption à l’étranger

En décembre 2011, Aon Corporation a payé une amende de 16,26 millions de dollars à la Securities and Exchange Commission (SEC) et au ministère américain de la Justice (DOJ) pour des violations de la loi américaine sur les pratiques de corruption à l’étranger (FCPA). Selon la SEC, les filiales d’Aon ont effectué des paiements irréguliers de plus de 3,6 millions de dollars à des fonctionnaires et à des facilitateurs tiers au Costa Rica, en Égypte, au Vietnam, en Indonésie, aux Émirats arabes unis, au Myanmar et au Bangladesh, entre 1983 et 2007, pour obtenir et conserver des contrats d’assurance.

Principales acquisitions

Le 5 janvier 2007, Aon a annoncé que son groupe Aon Affinity avait acquis le programme d’assurance mariage WedSafe.

Le 22 août 2008, Aon a annoncé qu’elle avait acquis le groupe Benfield, basé à Londres. Le prix d’acquisition était de 1,75 milliard de dollars US ou 935 millions de livres sterling, avec une dette de 170 millions de dollars US.

Le 5 mars 2010, Hewitt Associates a annoncé qu’elle avait acquis Senior Educators Ltd. L’acquisition offre aux entreprises un nouveau moyen de faire face aux engagements en matière d’assurance médicale des retraités.

Le 12 juillet 2010, Aon a annoncé qu’elle avait accepté d’acheter Hewitt Associates, basée à Lincolnshire, Illinois, pour 4,9 milliards de dollars en espèces et en actions.

Le 7 avril 2011, Aon a annoncé qu’elle avait acquis Glenrand MIB, basé à Johannesburg, en Afrique du Sud. Les conditions financières n’ont pas été divulguées.

Le 19 juillet 2011, Aon a annoncé avoir acheté à Ohio Farmers Insurance Co. la société Westfield Financial Corp, propriétaire de la société de conseil en assurance Ward Financial Group. Les conditions financières n’ont pas été divulguées.

Le 22 octobre 2012, Aon a annoncé qu’elle avait accepté d’acheter OmniPoint, Inc, une société de conseil Workday. Les conditions financières n’ont pas été divulguées.

Le 16 juin 2014, Aon a annoncé qu’elle avait accepté d’acheter National Flood Services, Inc, un important processeur d’assurance contre les inondations, à Stoneriver Group, L.P.

Le 31 octobre 2016, Aon Risk Solutions d’Aon a conclu l’acquisition de Stroz Friedberg LLC, une entreprise spécialisée dans la gestion des risques et axée sur la cybersécurité.

Le 14 novembre 2016, Aon a acquis CoCubes une entreprise indienne d’évaluation en ligne, facilitant l’embauche de diplômés débutants en ingénierie.

Le 10 février 2017, Aon plc a accepté de vendre sa plateforme d’externalisation des ressources humaines pour 4,8 milliards de dollars américains (3,8 milliards de livres sterling) à Blackstone Group L.P. (BX.N), créant ainsi une nouvelle société appelée Alight Solutions.

En septembre 2017, Aon a annoncé son intention d’acheter la société de gestion des investissements immobiliers The Townsend Group à Colony NorthStar pour 475 millions de dollars, élargissant ainsi le portefeuille de gestion des investissements immobiliers d’Aon.

Le 9 mars 2020, Aon a annoncé sa fusion avec Willis Towers Watson pour un montant de près de 30 milliards de dollars dans le cadre d’une transaction entièrement en actions qui crée le plus grand courtier d’assurance au monde. En date du 21 mai 2020, le conseil d’administration de Willis fait l’objet d’une enquête concernant l’accord de fusion avec Aon.

  • AON fait partie de l’index : A
  • AON fait partie de la catégorie : Service financier

KD :